[Fanfiction Pokémon] Entités Arc I - Substance Noire | Chapitre 19 posté !

Bibliothèque de Lucio Créé par (Modo 💝) AnigmA

Page 13/13

AnigmA
Modérateur
Messages : 2313
1
Bien bien bien. ça fait très longtemps que j'ai pas reposté de chapitres et je suppose que certains attendent depuis longtemps.
A vrai dire, il y a eu plusieurs choses : un burn-out, des manques de motivation, des problèmes... Un paquet de choses qui m'ont fait reporté de nombreuses fois le chapitre 19. J'ai décidé de le reprendre il y a quelques semaines, écrivant lentement en reprenant les bases. Je suis navré de vous avoir fait attendre, il fallait vraiment que je prenne du temps pour régler tous ces problèmes.

Maintenant que c'est fait, plusieurs choses vont bientôt reprendre. Initialement annulé, Autre Monde reprend sous un nom différent avec un scénario définitif. Une sorte de Definitive Edition.

Il y aura aussi, en même temps, un nuzlocke sur Emeraude Plus, narré sur le forum. La trame ne sera pas aussi complexe, ne vous attendez à rien d'énorme. Il y aura cela dit des petites améliorations et quelques différences, car le scénario d'Emeraude à la base est assez plat.

Et pour finir, un bonus assez particulier dont je ne posterai que très, très rarement. Il portera sur un projet personnel, je vous tiendrai au courant.

Sur ce, à la prochaine pour de nouveaux chapitres. J'espère qu'ils vous plairont.
23/09/18 à 0h27
Link-chan
Joueur
Messages : 496
0
*up ce magnifique topic*
23/12/18 à 22h28
Thalou
Joueur
Messages : 97
0
Petit up pour le copaing 'Nigma
23/12/18 à 22h29
AnigmA
Modérateur
Messages : 2313
1
Chapitre 19 – Contrôle


Point de vue de Stoecheio.


Toute la petite base était réunie dans la salle de réunion, où l'on s'était parlé quelques heures après notre arrivée en jet. On n'attendait plus que Johnson, à vrai dire, Marik et les autres étaient arrivés mais à la demande de ce dernier, Shade n'était pas conviée ici. Elle en fut surprise au point de repartir sans un mot, le regard bas alors que Jason partait aider Johnson, qui apparemment titubait encore... Ce qui m'étonnait beaucoup c'était surtout de savoir pourquoi il l'avait refusé, pourtant ils s'entendaient bien, il n'y avait pas eu de problèmes entre les deux ! Enfin, peut-être étais-je trop jeune encore pour comprendre. Après tout, ils avaient 28 ans...

Si Marik se tuait à la lecture encore et toujours, Johnson tardait... Steven chuchotait à Miranda et Kaos se reposait un peu sur son siège. Pauvre Johnson, d'ailleurs... Quand Shade l'avait ramené, je ne pouvais pas compter le nombre de blessures qu'il avait et ça me faisait mal, se battre comme ça jusqu'au bout pour – probablement – me comprendre enfin autant qu'il puisse se comprendre lui... J'étais restée près de lui jusqu'à ce matin, au moment de m'entraîner avec Kaos. Shade et Miranda avaient fait un travail spectaculaire pour lui effacer ses plaies et autres blessures, et je leur en était éternellement reconnaissante !

Après quelques minutes à me limer les ongles et faire quelques feux follets pour m'apaiser, Jason entra en tenant Johnson, ses ailes droites encore bandées, signe qu'il n'était pas encore rétabli entièrement. Il le fit s'asseoir doucement, avant qu'il aille se poser à sa place habituelle. Récupérant ses papiers, il mit ses lunettes, et d'un air grave, commença la discussion.

« - Bien, fit-il. J'ai déjà eu vent de ce qui s'est passé hier, et je dois admettre que ce n'était pas du tout ce à quoi je m'attendais. Malgré le fait que vous ayez réussi la mission de reconnaissance, je ne crains que notre couverture ait sauté, de part Johnson et son affrontement...

Celui-ci, regard bas mais sortant une cigarette de sa poche, comme à son habitude, répondit d'une simple phrase à son chef, haussant les épaules.

- J'ai fait ce qu'on me demandait. Trouver le générateur et te donner son point faible.
- J'en suis conscient, mais on t'a supplié de fuir et de ne pas rester ! Il s'est passé quoi dans ton crâne pour que tu désobéisses à nouveau ?
- Pousse pas la gueulante Jason ! Tu es loin d'imaginer ce que j'ai vu.

Il prit une inspiration, posant un instant sa cigarette, l'air troublé.

- Ils ont buté des humains, sans que je sache pourquoi. Après leur avoir logé une balle, ils les ont jetés d'une falaise droit dans le cratère du volcan.

Un lourd silence se fit sentir. Jason baissa la tête une seconde, Steven leva les yeux et fixa Miranda d'un regard inquiet, avant de regarder Johnson, un peu perdu. Moi-même était un peu terrifiée...

- C'était sûrement des humains qui désobéissaient Johnson, tu sais... ?
- Je ne crois pas, coupa Marik. J'ai connu des humains qui bossaient pour eux, c'est rare, mais ça arrive. Cependant, ils ne sont jamais exécutés comme ça, il y a un protocole spécifique pour ça... Ou alors...
- Une éventuelle nouvelle directive, demanda Kaos. Peut-être qu'ils ont...
- … Trouvé une façon de se passer d'eux, reprit Jason.

Johnson releva les yeux et fixa Jason d'un regard intrigué.

- Qu'est-ce qui te fait dire ça ?
- Tetra est loin d'être un imbécile et je pense qu'on est tous d'accord là-dessus. Les Entités travaillent depuis longtemps sur des projets immenses, et il ne me surprendrait pas que du jour au lendemain, ils décident de se débarrasser du superflu.
- Ils n'ont pas d'intérêt à le faire, plaçais-je. Pourquoi le feraient-ils s'ils savent qu'ils peuvent leur servir de main d’œuvre ou même de cerveaux en plus ?

Ma question fut légitime selon moi... C'est vrai après tout, pourquoi se débarrasser de quelqu'un qui complète un... Une minute...

- Attends voir...
- Tu l'as compris toi-même, je pense, reprit Johnson. Un de leur projet principal est sûrement terminé...
- Au point de jeter des humains à la mort ? C'est débile, s'emporta Steven, complètement idiot ! Ils pourraient leur servir encore, ça n'a pas de sens...
- Je campe sur la version de Jason, interrompit Kaos. À mon avis, Tetra... a dû trouver quelque chose qui fait qu'il n'a clairement plus besoin d'eux.
- Et à mon avis, reprit Marik, ils vont tous s'en débarrasser. Mais bon, qui sème le vent récolte la tempête...

À ma surprise, Johnson hocha la tête, mais Steven fut révulsé. Autant que moi, d'ailleurs...

- Et pourquoi cette façon de voir la chose ? Un souci contre les humains, 55 ?
- Ne m'appelle plus jamais par mon ancien nom, idiot. Un humain qui vend sa mèche aux Entités reste un vendu. Si tu exécutes des civils par voie collatérale, sois sûr que tu risques de te prendre les conséquences de tes actes au visage.
- Je ne suis pas d'accord, coupais-je. Certaines personnes n'ont peut-être pas eu le choix ! C'est cruellement injuste !
- Autant injuste que de provoquer la mort d'humains et Gijinka innocents ?

Johnson me toucha en plein cœur avec sa phrase, et m'énerva. Qui était-il pour juger les choix de la vie des autres ?

- Il y a plein d'options pour éviter d'infliger la mort de façon collatérale, reprit Johnson. Il est minable de se rabaisser à ça pour survivre, fit-il en baissant les yeux.

Jason, conscient que la tension grimpa vite, fit un geste apaisant pour calmer la tension autour de lui.

- Je ne vais pas donner mon avis sur cette question de « est-ce bien de laisser ces personnes mourir » car le sujet est épineux. Nous n'avons pas le temps de nous diviser, pas maintenant, tapa-t-il du poing en parlant. Il me faut le maximum de données pour qu'on puisse continuer à traquer ces gens et les faire tomber un à un. Johnson, tu as vu d'autres informations ?

Ce dernier passa sa main dans ses cheveux, écrasa sa clope dans le cendrier en face de lui, me regardant en haussant les épaules avant de reprendre la parole.

- Une allée qui m'a rappelé de mauvais souvenirs... Je pense qu'il n'est pas nécessaire d'en parler.

Il me jeta un vif regard... Je compris vite de quoi il parlait. Et plus jamais je ne voulais en parler.

- À part ça, je n'ai pas eu beaucoup d'informations, si ce n'est la localisation du générateur et de son fonctionnement. Mais Marik en a eu beaucoup de ce que j'ai compris. Steven aussi.
- Négatif, fit-il. J'ai dû tranquilliser deux Entités et laisser Miranda leur laver le cerveau, mais rien. Pas une info que tu ne connaissais pas.
- Mais moi, rétorqua Marik, j'ai des informations. Dont certaines... très sensibles.

Il repoussa ses livres et fit mine aux autres de s'approcher un peu, pour qu'ils puissent mieux entendre, ce que je fis. Il jeta un vif regard à la porte pour voir si personne n'écoutait (probablement voulait-il éviter que Shade ne l'entende...?) avant de poser une clé USB sur la table, demandant à Jason de lui passer son ordinateur, ce qu'il fit. Intrigué, ce dernier se mit derrière lui, comme si quelque chose le faisait tiquer.

- En fouillant le 3ème, je suis tombé sur un fichier particulier. Enfin, deux pour être précis. Tout d'abord j'ai vu des données sur ce que Shade avait supposé concernant les projets d'Arx Tetra.
- Et ça donne quoi ? Fit Johnson.
- Elle avait raison. Ils bossent sur une Substance Noire Pure. Je n'ai pas la séquence complète ici, seulement la 12ème version du sujet, et elle date d'il y a trois mois. À mon avis, ils ont dû avancer bien plus depuis le temps.

On s'approchait tous de la séquence, l'observant. Curieusement, il y avait le début, mais il ne manquait que quelques chaînes de molécules à la fin. Le tout était fini à 98%...

- Tu y comprends quelque chose, fit Kaos ? Je ne vois sincèrement pas ce que veux dire tout ce charabia.
- J'y ai contribué un peu quand j'étais encore chez les Entités, lâcha-t-il. Je ne m'en souvenais plus tellement, mais je sais qu'on en était à 14%. Je pensais le projet abandonné au vu de la complexité, mais il semblerait que Tetra voulait réellement ce produit.
- Il nous faudrait un échantillon de cette chose, plaça Jason. On pourrait peut-être enfin avoir un vaccin et peut-être comprendre les raisons d'existence de cette organisation terroriste.
- La séquence est probablement incomplète actuellement. Ça ne sera pas utile, le plus urgent c'est de se focaliser sur la mission sur l'Île de la Désolation.
- Attends, regarde, fis-je, pointant le nom du dossier.

Son regard se déplaça sur l'adresse du fichier, et il fut tout autant étonné que moi. Jason se figea sur place, à ma grande surprise. Pourtant, il n'était généralement pas autant surpris... Il était même généralement peu surpris par tout ce qu'il voyait !

- Phase 0 ? Je... Impossible, reprit Marik.
- C'est quoi la Phase 0 ? Demandais-je. Je n'ai pas le souvenir d'avoir entendu ça...
- J'ai déjà entendu ça, souffla Marik. Un projet secret mais je n'y avais pas accès, et on ne m'en parlait pas. C'était tenu au secret, mais il semblerait que cette phase soit terminée. Ils en sont à la Phase 1, après tout.

Jason se rongeait les ongles... enfin, plutôt les griffes. Il marcha un instant dans la pièce, se prenant le menton avant de regarder le plafond, puis il se tourna, soupirant.

- J'ai connu ce qu'était la Phase 0.

Un silence envahit la salle, les yeux se rivant sur lui d'un seul coup. ...Quoi ?! Il ne connaissait rien aux Entités, ce n'était pas possible ! Et ma réaction était unanime... Tous les regards encrés d'incompréhension ne changeaient pas de direction. Jason, lassé, s'assit sur le bureau, jambes croisées, en regardant Marik.

- Disons que c'est la raison pour laquelle je suis votre Chef, aujourd'hui. Je n'ai pas travaillé avec eux, ne vous méprenez pas. Mais c'est durant la Guerre que j'ai fait la découverte de cet Ordre.

Il marqua un temps de pause, inspirant un coup et regardant le sol. Marik semblait en train de tenter d'étouffer la parole de Jason en voulant passer à autre chose, mais il refusa visiblement.

- J'étais en mission à l'époque, et j'ai vu des choses durant ma dernière mission. J'ai quitté l'armée après ça, au vu de certaines zones d'ombre que j'avais mis en évidence au sujet de beaucoup de choses secrètes encore aujourd'hui.
- Tu en as vu, des Entités, pas vrai, questionna Johnson. Ne le nie pas, ça se sent à deux cents bornes d'ici...
- Oui, mais pas que, répondit-il. C'est là que j'ai rencontré Zêta.

Un silence marqua la salle à nouveau, Johnson l'air clairement écœuré, autant que moi. Pourquoi il n'avait rien fait en le voyant là-bas ?! Il aurait pu le terrasser...

- Alors que j'étais en mission pour reprendre la Route 228 de Sinnoh, une mystérieuse signature avait été détectée. Ce n'était pas humain mais trop puissant pour être Gijinka. Étant donné que j'étais chef de mon unité, nous nous étions préparés à aller découvrir ce que cachait cette signature. Cachés dans les fourrés, on pouvait voir un petit groupe de Gijinka mais ils n'avaient pas l'air d'être perdus. Au contraire, ils cherchaient quelques choses, sous le regard appuyé de Zêta. Car oui, c'était lui qui les observait.

Un autre silence se fit sentir. Johnson et moi nous dévisageâmes, pendant que Marik baissa un peu la tête. Steven était très surpris.

- Il s'est passé quoi par la suite, Jason ? Interrogea Steven, inquiet.

Il regarda longuement Steven, ne disant rien et restant stoïque durant encore quelques minutes, avant de tourner le dos aux autres. Et à ce moment, il reprit la parole.

- Il nous a vu. Alors qu'on observait toujours, je l'ai vu disparaître. Sa tenue laissait penser à un Gijinka de Crocorible, quand il s'agissait en fait d'un Zoroark.

Il prit une pause avant de se lever.

- Il nous a pris à revers, décimant toute mon équipe. J'étais impuissant, ou du moins sonné, m'occupant des autres Gijinka qui étaient là. Les balles pleuvaient, c'était une catastrophe : on ne savait pas qui tirait où pendant que le peu de Gijinka de mon unité se battaient contre Zêta. Si j'avais réussi à terrasser les autres, Zêta et moi étions les derniers restants sur le terrain.
- C'est donc là que vous avez fait connaissance, fis-je...
- Nous avions discuté, armes en main. Nous n'avions, pour être honnête, une vision pas si éloignée. On avait une façon de voir la guerre, plusieurs autres choses, mais on avait pas mal de divergences. Il y a beaucoup de choses que j'ai appris ce jour là... »

Il continua à parler longtemps, gardant notre attention sur lui. Il nous en dévoila beaucoup... pas mal de choses qu'on ignorait tous, mais aussi d'une mystérieuse personne dont il mentionnait régulièrement la force. Une personne si forte, donc la description nous fit froid dans le dos. Le temps passait, et Jason avait l'air de continuer à vouloir en dévoiler, sans pour autant tout dire, nous plongeant tous dans une profonde réflexion sur le plan à adopter et sur ces personnes inquiétantes dont Jason parlait... ça nous faisait peur, on avait connu bien moins pire que ça, mais on était prêt. Mais prêt à survivre face à ce qu'il nous racontait... J'en doutais fort.

-------


Point de vue de Shade


La colère montait en moi... Il me cachait tout... TOUT ! J'en pouvais plus à force ! Marik ne voulait pas que je vois ci, que j'entende ça, il voulait que je ne sache rien ! J'en avais assez ! J'allais venir pour discuter de ce qui avait été vu dans la petite centrale cachée, mais rien n'y faisait, il refusait quand même. Quand nous nous étions séparés, je me souviens avoir tenté de savoir ce qu'il avait trouvé. S'il m'avait donné certaines réponses au sujet des installations, il avait remarqué des informations dans d'autres pièces que je n'avais pas eu le temps d'observer. Et il refusait de me les donner depuis. Il préférait lire ses livres poussiéreux de temps à autre plutôt que de me dire ce qu'il avait vu...

J'étais à nouveau dans la salle d'entraînement, seule à tenter de maîtriser Dracochoc en concentrant mon énergie, énervée. Je véhiculais ma colère dans ma concentration pour constamment tenter de réussir cette attaque, mais à chaque fois elle finissait par donner Dracosouffle ce qui m'énervait un peu plus. Je n'avais pas le temps d'échouer, j'avais besoin de réponses, qu'on termine cette mission et obtenir ce que je souhaitais de Marik ! J'avais déjà assez oublié et été lavée du cerveau pour qu'on me cache ENCORE des choses qui m'appartenaient, qui me revenaient de droit !

Je finis par sortir de là, avant de revenir dans ma chambre temporaire. Je devais comprendre... Je savais que Marik discutait encore et étrangement, je sentais une sorte d'atmosphère très morbide et lourde envahir tout l'endroit, c'était très lugubre. Comme si une aura sombre venait de cette pièce...

Depuis que l'autre en moi avait tenté de reprendre le contrôle, à part quelques fois, j'étais toujours dans la crainte qu'elle ne ressurgisse. Elle n'avait pas donné signe de vie depuis, ce qui était bon signe. Il fallait que je me sépare d'elle, mais comment ? Je n'en savais rien. Et j'en faisais un autre de mes nombreux buts à atteindre d'ici là.

« - Tu t'en poses de ces questions, Shade... Tu es vraiment si idiote ? »

Une voix me fit sursauter, me faisant aussi sortir mes griffes pour riposter à un coup venant de la porte de ma chambre, avant de comprendre qui c'était... Elle venait de revenir, encore. Je pensais qu'elle s'était tantôt calmée... Visiblement, ce n'était pas le cas.

- Je te croyais disparue, pourquoi tu reviens encore sale enflure ?
- Je ne te croyais pas si irrespectueuse voyons Shade, es-tu en train de perdre ton sang-froid ?

Un rire enfantin accompagnait ses paroles, elle m'énervait, je ne pouvais plus l'entendre ni la supporter !

- Lâche moi ! Je croyais que tu en avais assez, disparais de mon esprit...
- N'y compte pas une seule petite seconde, vilaine fille. Tu n'as aucune chance de m'effacer de ton esprit...

Elle marqua un temps d'arrêt pendant que je baissais ma tête, essayant de réfléchir à ce qu'elle venait de me dire, avant de reprendre, laissant un soupir, parlant dans ma tête comme avec mépris. Elle était énervée contre quelque chose.

- Cependant... Il semblerait que ce qu'ait fait Jason m'empêche de reprendre le contrôle. Quel dommage, ça aurait été amusant de tester sa vraie force contre le punching-ball que tu es, misérable avorton... Tu ne serais même pas capable de te tuer...

Mes yeux se mirent à luire alors que ma griffe que je reformais approcha ma poitrine. Je devais la remettre en garde, lui montrer qui était vraiment la patronne ici !

- Je te rappelle que JE contrôle ici, hurlais-je dans ma tête, tu ne contrôles rien sale déchet, et jamais tu ne le feras !
- Oh, vraiment ? Tu te mens à toi même. Tu ne pourras jamais le faire, car tu sais pertinemment que les seules personnes qui te poussent à rester en vie sont Marik, et ton frère.

Ses paroles me firent trembler et résonnèrent dans ma tête comme un écho de vérité. Elle me mit dans le doute... Je ne préférais rien dire lui laissant croire ce qu'elle voulait, avant qu'elle ne fasse mouche contre moi.

- Tu veux savoir pourquoi ? Tu n'es que trop émotive... Tu t'accroches aux inutilités de la vie... En d'autres termes, tu n'es qu'une faible coquille vide, tu ne sers à rien, ouvre les yeux !
- Ah bon ? J'en doute fort... Si j'avais eu envie de me débarrasser d'eux, ou si j'avais eu l'envie de me tuer, je l'aurais fait il y a longtemps !
- Alors pourquoi tu ne t'es pas laissée mourir le soir de ton évasion ? Tu étais mourante... J'oublie peut-être le fameux détail des faibles s'accrochent en général désespérément à la vie...
- Tu d-dis n'importe quoi !
- C'est toi qui racontes des conneries, regarde toi ! Ton frère n'est même pas venu te chercher alors qu'il, j'en suis sûre, a promis de venir te sauver, et Marik te cache même des choses alors que tu es supposée être sa coéquipière ! Tu te complais dans le mensonge dans lequel tu te berces jour et nuit !

… Elle avait raison. Je... Je voulais croire que Marik m'aidait et au final, il n'en faisait rien si ce n'est me cacher des choses... Je retirais ma griffe, posant ma main contre moi, m'observant dans un miroir, sans comprendre. Qu'étais-je pour qu'il refuse de me dévoiler ses secrets... ?

- Tu m'inspires tellement de pitié... Tu ne vois vraiment pas ce que tu peux faire, pour te sortir de tout ça ? Fit-elle, d'une voix ensorcelante.

Je me contentais de me taire, fuyant la vérité. Je ne voulais... …

- Je le sais que tu veux ces secrets... Qu'attends-tu ? Tu es une Latias, tu peux lire les pensées des gens qui sont tes ennemis, comme tes alliés. Alors, le temps passe, que vas-tu faire ?

Je levais la tête vers la porte. Marik était dans la salle d'à-côté, et effectivement je pouvais lire ses pensées... Mais est-ce qu'il me le pardonnerait si jamais il venait à découvrir ?

- Ne t'en préoccupe pas. Je l'empêcherai de détecter quoique ce soit, contente toi de découvrir ce que tu es. Après tout, c'est tout ce qui compte, non ?

Elle m'enveloppa d'une sorte d'aura d'une façon inopinée, qui ressemblait à des ondes pourpres flottant autour de moi. Mes cheveux s'hérissèrent légèrement tandis que mes yeux se teignaient d'un rouge cramoisi. C'était le moment, j'ignorais si je faisais le bon choix... Mais je voulais tellement ces secrets, je...

- Laisse toi faire. Vas-y. Tu sais très bien qu'il ne te dira rien et que tu croupiras dans les doutes si tu ne fais rien. Il ne t'a jamais considéré comme son égal, alors allez, décrypte ce qu'il te cache ! »

Et je le fis. Croisant mes doigts entre eux et posant ceux-ci contre mon front, je fermais les yeux. Je ne voyais qu'une sorte de vide bleu marine parsemé d'étoiles, comme dans une sorte de décor psychédélique, observant autour de moi les différentes âmes de l'endroit dans lequel je flottais. Le corps de Marik se distinguait dans mon mental par ses cheveux, et c'est là que je cherchais mes réponses. Je fixais comme des tiges autour de la tête de ce dernier, avant de me concentrer, assisté par 22... Qui semblait vouloir m'aider cette fois.

Je me faufilai alors dans ses pensées pour trouver ce qu'il me cachait... Il était difficile de trouver la bonne pensée menant au secret convoité, ce n'était pas une chose aisée même pour moi. Je tentais de découvrir les secrets, quand d'un seul coup je fus projetée légèrement en arrière, perdue dans les mauvais souvenirs, pas ceux que je cherchais. Je n'entendais plus 22... J'étais à nouveau seule...

C'est alors que je vis une petite silhouette tenir la main d'une autre, dans ce qui semblait être une cours de récréation. Elle ressemblait à un jeune Luxio humain, probablement Marik plus jeune... Mais il courrait avec une petite fille que je n'arrivais pas à distinguer au début, car elle avait le dos tourné. Je pouvais entendre des rires, et le voir protéger la fille des autres qui tentaient de lui jeter des cailloux. Je ne pouvais pas voir qui c'était, mais il la défendait bec et ongles... La jeune fille était comme complètement sombre, comme si ce n'était qu'une ombre en trois dimensions, une chose qu'il avait fini par oublier... ? Du moins, c'est ce que je pensais, avant qu'elle ne se tourne vers « moi ». Et je fus surprise de voir que... c'était moi ? J'étais assez surprise de voir que je connaissais Marik depuis bien avant l'injection, celle qui m'avait tant bousillé que j'en avais oublié jusqu'à mes souvenirs d'enfance... Mais je me demandais alors... Pourquoi ne m'avait-il rien dit ? Il aurait pu me dire que c'était une personne proche de l'époque, pourquoi il ne m'avait pas prévenu ? Soudainement, sans me laisser de réponses, le décor explosa comme une vitre se brisant, me laissant dans un noir total. Le lien s'était rompu, je tentais de le reformer alors, sans comprendre non plus pourquoi 22 ne répondait plus. Je voulais en savoir plus !

Je tentais de voir la suite mais hélas, je n'y arrivais plus, comme si quelque chose, une force extérieure m'en empêchait. Si ça avait été 22, je l'aurais senti. Mais ce n'était pas le cas... à la place, je voyais Marik, plus âgé, courir. Ce n'était pas ce que je cherchais ! J'étais comme à sa place, courant dans un couloir menant droit sur une stèle ornée d'une sorte de bracelet noir. Je ne comprenais pas vraiment ce qui se passait, continuant de regarder ce qu'il faisait là. Il avait l'air d'avoir à peu près 20 ans, mais que faisait-il ici... Je ne comprenais pas vraiment ce qu'il y faisait, avant que de ses propres yeux et de ses paroles, je compris à peu près ce qu'il était venu y faire, me faisant trembler d'effroi. C...Comment avait-il pu oser faire... une chose si indécente... Mon corps entier tremblait sur ce qu'il venait de découvrir, provoquant honte et colère en moi...

Il courait vers cet objet, avant que d'un coup un choc fasse passer tout l'endroit dans une obscurité profonde, me transportant vers d'autres souvenirs, dont un que je n'avais jamais espéré revoir...
Je me voyais dans le regard de Marik, sanglé et maintenu par moi-même, ou du moins, 22... Il hurlait à l'agonie comme moi il y a 15 ans, entouré de cette sphère noire le possédant progressivement avant qu'il ne devienne comme moi... Une bête sanguinaire si froide et hostile qu'il avait été déplacé sous les ordres de Tetra, avant qu'il ne devienne son égal avec le temps.

J'étais bouleversée... Par mes actes, comme par celui de Marik dans ce maudit labyrinthe, mais aussi par le fait qu'il me cachait plus de choses que ce que je pensais. Celui avec qui je commençais le plus à sympathiser me mentait ? Comment osait-il ?! Et au moment où tout semblait presque perdu au niveau de ce que je cherchais, je pus enfin voir ce dernier observer des ordinateurs en particulier. Ils étaient là où nous étions allés, dans un endroit précis. Curieusement, je pus me voir aux côtés de mon frère sur une image, mais il ne se décida pas de le mettre sur une Clé comme toutes les autres données. Non, il me cachait définitivement des choses... Il ne savait pas à quoi il s'attaquait, je n'allais pas abandonner mes objectifs et ce n'est pas LUI qui allait m'arrêter ! Brisant le lien, en colère, je ne me rendis pas compte pendant un premier temps que mes griffes étaient bien plus allongées que d'habitude... Et qu'une lueur bleutée sphérique s'étaient formées au bout des deux pointes.

« - Désolée, je t'ai perdu durant quelques minutes, mais il me semble que tu as eu quelques réponses, pas vrai ?

La voix de 22 venait de revenir dans mon esprit, alors que je reprenais mon calme, restant cela dit bouillonnante de colère au plus profond de moi.

- Oh que oui, je les ai eu, répondis-je, jetant un regard brûlant sur mes griffes. J'irai chercher mes réponses...

Je pus sentir 22 un peu heureuse. Elle le fut étrangement un peu plus encore quand je prononçai ces mots :

- … Dès cette nuit. J'ai des choses à découvrir. »

Je me rallongeais dans mon lit, jouant légèrement avec la sphère bleutée dans ma main. Celle qui me permettait d'utiliser Dracochoc si j'insufflais suffisamment d'énergie à l'intérieur. Au moment de m'endormir, ruminant ma colère contre Marik, je ne pus entendre certaines paroles de 22 en moi...

« - Tu es si facilement contrôlable que ça en devient ridicule... Tu ne te rends même pas compte que je peux te montrer ce que je veux chez quelqu'un ! Pathétique jeune fille, si fragile... Mais au moins, plus je te contrôle, plus je te guide, et plus tu te rapprocheras de ton Maître... Et ainsi, la Quête sera accomplie ! »

-----------


Extrêmement navré de vous avoir fait attendre si longtemps. J'ai eu quelques soucis, un manque d'inspiration, plusieurs autres problèmes que je mentionnerais pas ici et des études, mais j'espère avoir pu répondre à ceux qui attendaient une suite à cette fic après tant de temps ^^

Merci encore de me lire, et on se retrouve après les fêtes de Noël pour d'autres chapitres ! Joyeux Noël et Bonne année !
23/12/18 à 22h31 (Edition : 31/12/18 à 15h58)
paulmalo
Joueur
Messages : 102
0
Tu sens les éclairs sortant de mes yeux, après avoir lu cette fin ? Ils sont pour toi !

Non plus sérieusement C'EST GÉNIAL !!!!!

Ce doit même être mon chapitre préféré, car les autres sont souvent soit un peu mornes soit des chapitres d'action (tout en restant de très bonne qualité ^^). Là je crois que tu as vraiment trouvé le truc pour, sans qu'il n'y ait de combat, d'aventure etc, nous couper le souffle tout au long de l'histoire sous la pression d'un suspens phénoménal. On en apprend beaucoup sur les personnages, sans pour autant pouvoir nous faire une idée claire et définie de leur personnalité.

Sinon, le style d'écriture est toujours aussi sympa, bon ça ça change pas trop.

Par contre ( je suis exigeant, beaucoup trop exigeant, et tu te tuerais si tu m'écoutais mais... ) LE TEMPS QUE TU AS MIS ! Bon au moins maintenent il est arrivé ^^.

J'attends impatiemment la suite ;-)

Texte caché » Clique pour Afficher / Masquer
24/12/18 à 0h41
erwannyeb
Joueur
Messages : 87
0
beaucoup de blabla mais il reste néanmoins intéressant
24/12/18 à 1h09
heero
Joueur
Messages : 392
0
Paul, dis toi que si je ne l'avais pas poussé au cul en sortant un chapitre du journal de Cute, il aurait mis encore plus de temps :D
Bon, j'en parle pas plus que ça de ce chapitre, je l'avais déjà lu pendant les correctifs et je lui ais déjà dit ce que j'en pensais :D
24/12/18 à 6h57
paulmalo
Joueur
Messages : 102
0
Bha alors merci heero ! Mais, tu pourrais mettre un avis global quand même, qu'il n'y ait pas que Ani pour savoir ce que tu en penses ?
24/12/18 à 10h32
heero
Joueur
Messages : 392
0
Bah, ça en dit long déjà pour que je trouve du temps pour la relecture et quelques corrections de ses textes, vu mes passages éclairs ig chaque jours, parfois à des heures qui n'ont pas de noms :P
Si je le pousse à écrire la suite, il y a une raison à ça, il m'a même fait écrire un chapitre du journal comme je le disais, du coup je l'ais fait, juste pour le motiver à faire la suite durant sa panne :D
24/12/18 à 15h23
YukinoAkashi
Joueur
Messages : 440
0
Un excellent chapitre comme d'habitude, voyons voir la suite ;)
25/12/18 à 23h03
BlueFox64
Joueur
Messages : 74
0
...
Juste waouh ! C'est un excellent chapitre, je le trouve même meilleur que d'habitude, beaucoup de suspens, et la façon dont tu présentes le point de vue de Shade, avec la ruse de 22 est juste sublime. Je sais pas si tu l'as compris, mais ce chapitre est officiellement mon préféré x).
Bravo à toi (et aussi à heero pour la relecture) ^^
26/12/18 à 11h55
Lanarra
VIP
Messages : 55
0
c'était trop bien
13/01/19 à 16h56


0/140