[fanfiction pokexp] À la quête de la vérité

Bibliothèque de Lucio Créé par Dovahkells

Page 1/2

Dovahkells
Banni
Messages : 384
5



Chapitre 1: Bienvenue à Wandah!

Je ne me rappelle qu'une seule chose: je quittais ma ville natale, Cramois'Ile, sur le dos de mon Tortank, quand une tempête nous pris par surprise. Tortank perdais peu à peu ses forces en luttant contre les vagues, quand l'une d'entre elle, plus grosse que les autres, me fit lâcher sa carapace protectrice, rendue glissante par les flots, me faisant plonger dans l'eau enragée. Je me souvient qu'il a plongé pour me récupérer, mais affaiblit, ne le pût. Il s'est fait emporter par les flots à son tour. à 2 doigts de la noyade, je perd connaissance, et par la même occasion, tout mes souvenirs, à part celui-ci.

Je me réveille sur une plage inconnue, dans une ville inconnue. à vrai dire, tout m'était inconnu car j'ai perdu la mémoire. Une jeune femme du nom d’Améthyste, me retrouve sur la plage. Elle me dit être un fabuleux chercheur de cette région. Or, j'ignore où on est... Je lui demande. Elle me répond qu'on est à Tropikacier, qui est justement une ville de Wandah, sa région. Elle me demande mon nom. Je ne me rappelle plus. Un vague souvenir me revint soudain. Matt... Je m'appelle Matt... Soudain, je panique. Qu'est-t-il arrivé à mon Tortank? Améthyste se fait douce. Elle dit qu'elle l'as retrouvé, qu'il est au centre pokemon.

Elle m’emmène vers un escalier, puis elle me fait tourner dans une rue. Enfin, on arrive au centre pokemon. Là, vers l’infirmière, je vois mon Tortank. Il me reconnais. Lui aussi. Il accourt vers moi. Je le prend dans mes bras. Je suis heureux de le revoir. Améthyste vint vers nous et nous guide vers une carte. Elle montre un point du doigt.
"Nous nous trouvons ici. C'est Tropikacier.
-votre laboratoire ce trouve-t-il dans cette ville?
-non, il est ici, à Bourg-en-Paume. Elle montre un autre point du doigt. Nous nous y rendons, si tu est d'accord. Je vais tenter de te rendre la mémoire.
-si votre laboratoire n'est pas ici, pourquoi vous êtes dans cette ville?
-La tempête a amené des espèces rares, difficile à répertorier. Les Carvanhas brillants sont plus faciles à voir après une tempête..."

Je la suivit donc en dehors du centre. On partais donc vers Bourg-en-Paume, son laboratoire. Je la suis sur un bateau, le Capiferry comme elle dit. Elle dit que passer par l'Atoll de Guilde est plus rapide que passer par le Bois Crépus. En montant dans le Capiferry, je crû entendre Tortank murmurer "quelle insulte, je suis capable de vous transporter, même après une tempête..." C'est impossible, les pokemons ne parlent pas. Cela dois être un effet secondaire de mon naufrage...
10/05/20 à 16h04 (Edition : 13/01/21 à 17h17)
PastaBox2
Banni
Messages : 160
1
Ce dresseur Ruben, il est siii fort avec son Tortank.
10/05/20 à 16h25 (Edition : 10/05/20 à 16h26)
Dovahkells
Banni
Messages : 384
2
Chapitre 2: les bizarreries de Wandah

Améthyste et moi accostons à l'Atoll de guilde. C'est un endroit merveilleux et paradisiaque. Des palmiers et des maisons sur pilotis en bois. Elle dit que c'est ici que les guildes de dresseurs se forment et sont dirigées. Nous traversons l'Atoll et arrivons dans une grotte. La Grotte Mystique.

Dans la grotte, nous y rencontrons un étrange Racaillou. Un Racaillou vert brillant. Étrange. Je ne me rappelle pas avoir vu de Racaillou aussi vert! Même les shineys ne sont pas comme ça! Améthyste explique que c'est normal. Il est d'une brillance très rare nommée expérience. À Wandah, explique-t-elle, il y a des brillances qui n'existent pas dans les autres régions. C'est le cas des golds, améthystes (elle porte d'ailleurs leur nom), pixels, expériences (comme le Racaillou) et epics. Les golds sont jaunes, les améthystes violets, les pixels donnent l'impression de sortir d'un vieux jeu vidéo rétro, les expériences sont verts et les epics sont une forme crées par les humains.

Nous sortons de la grotte et arrivons à Croisaville. Tortank et moi sommes impressionnés par les pokemon de cette régions! Il y en a un qui ressemble à un renard (Arahnma), un qui ressemble à du maïs (Grinmais), et d'autres que je ne peux pas imaginer! Améthyste dit que ces pokemon sont disponibles sur la route 1, que nous allons traverser pour aller à Bourg-en-Paume.

Nous traversons la route 1 et effectivement, nous rencontrons ces pokemon. Tortank essayait de leur parler pour devenir amis. Je souris. Soudain, je me crispe. Tortank parle encore une fois! Mais le pire, c'est que je comprends ce que lui répond l'Oisair! Améthyste remarque mon trouble. Je lui en fait part. "Mais, c'est merveilleux! Ton naufrage t'as peut-être fait perdre la mémoire, mais il t'as offert le don de parler aux pokemon!" Ainsi, je comprend pourquoi je peux comprendre ce que dit Tortank. C'est un don magnifique, en effet.

Nous arrivons à Bourg-en-Paume. Le laboratoire d’Améthyste est juste en face de nous! Nous y entrons et Améthyste commence ses examens. Cependant, une chose la trouble. Ses appareils ne détectent rien d'anormal, expliquant ma perte de mémoire ou mon don. Elle soupire. Et si la seule manière de retrouver la mémoire était de voyager? Elle me fait donc choisir entre plante, eau et feu. Je choisis plante. Elle me donne un pokemon qui ressemble à un bébé enveloppé dans une couverture en feuilles et qui a une petite tête blanche entourés de cheveux rose. Améthyste me dit que c'est un Goshura. Elle me donne aussi un pokedex de la région. On prépare mon voyage à la quête de ma mémoire, à la quête de la vérité.
15/05/20 à 22h39 (Edition : 17/05/20 à 17h45)
Psykokwak123
Joueur
Messages : 496
2
Pour mon avis personnel , je trouve tout cela assez intéressant et prometteur néanmoins j'ai pu voir qu'il y avait plus de fautes d'orthographes que le premier ce qui ne change rien au récit. Je trouve aussi beaucoup de détails intéressant. Ce qui en revanche me rebute parfois c'est la tournure du récit qui me fait perdre le sujet du titre et du titre principale de ta fiction. Au delà de ça continue on voit que tu y prends goût.^^
16/05/20 à 3h49
Dovahkells
Banni
Messages : 384
0
Chapitre 3: ZappyTown

Après avoir remercié Améthyste de son cadeau, je me dirige vers la porte du laboratoire. Mais Améthyste me retiens. Elle me donne une carte. Et seulement là, elle me laisse partir. Une fois sortis, Tortank soupire. "J'aurais bien crû qu'on sortirais jamais!" Le Goshura pleure. "J'ai peur, gémis-t-il. Que vas-t-il se passer ensuite?" Tortank essaie de rassurer Goshura tout le long de la route 1. Je sens que ça va finir en garderie...

Arrivés à Croisaville, Goshura ne pleurais plus, à mon grand soulagement. Cepandant, il y avais une mare, et j'avais bien envie de pêcher pour découvrir les Pokemon qu'elle contenais. Mais Tortank me dit que j'avais cassé ma canne à pêche quand je suis partis pêcher le Magicarpe durant une de nos aventures, car on avais faim. Dommage, j'aurais bien aimé découvrir ce qui se cache dans cette mare... Nous repartons donc.

À la route 2, une horde de Rattata nous attaque. Le groupe était mené par un Rattata vert. Un vert que je connais. Pas le même que celui du Racaillou, mais un vert plus clair. Un Rattata shiny. Aprés s'être défendus, on court jusqu'à un bateau. "Encore un bateau..." murmure Tortank. Il déteste les bateaux. J'ai oublié pourquoi d'ailleurs, car il dois y avoir une raison. Tortank me racontera.

Une fois à ZappyTown, je suis émerveillé. la seule zone avec des Pokémon sauvage est protégée par un dôme! J'aimerais bien savoir pourquoi. On part donc entraîner Goshura. Il finit par évoluer en Japillette. Ainsi, nous partons en direction de l’arène.

Le champion n'est pas fort. Il a certes mis Japillette dans un sale état, mais il l'as battu tout seul. Tortank ne voulais pas participer car il est niveau 100. Quel sagesse! Il refuse de combattre quelqu'un de plus fort que lui! De plus Japillette étant de type plante, il a facilement pu se débarrasser de tout les pokémons du champion, qui sont de type eau. On s'est bien amusés!

Après l’arène, on part donc au centre Pokémon pour soigner Japillette. Et pour dormir, car la nuit tombais. Quelle journée mouvementée!
01/06/20 à 21h25 (Edition : 02/06/20 à 0h05)
Psykokwak123
Joueur
Messages : 496
1
Comme les précédentes parties de récit j'apprécie le contenu , cependant je trouve que la chapitre 3 est un peu en demie mesure par rapport au début , il y a certaines tournures de phrases que je n'ai pas bien compris , il y a aussi quelques petites fautes d'orthographe mais pas bien méchantes, en tout cas comme je l'ai dis précedemment continue sur ta lancée j'ai hâte de voir la suite
01/06/20 à 23h49 (Edition : 01/06/20 à 23h50)
Dovahkells
Banni
Messages : 384
0
Chapitre 4: rencontre légendaire

Je me réveille au lever du Soleil. Enfin... pas vraiment. C'est Japillette qui nous réveille. Les pokémon de type plante sont assez particulier car, eux, ils sont réveillés dés les premiers rayons du jour. Donc oui, Japillette étant réveillé avant tout le monde, viens nous lever Tortank et moi car il s'ennuyais. Dire que la journée commence bien... Mais bon, au moins, il fait beau, je vais pouvoir partir explorer la ville. Nous sortons donc du centre pokémon, après avoir pris, bien sûr, un petit déjeuner. j'était le seul dresseur de passage, donc on était au calme. Je tiens à éviter de parler à Japillette et Tortank, de peur à qu'on me prenne pour un fou. Bien heureusement, Japillette et Tortank le comprennent.

Nous sortons du centre pokémon de Zappytown. Je décide de faire un peu de tourisme, afin d'en apprendre plus sur l'histoire de Zappytown. Avant, Zappytown se nommais Ecumcity. Puis un jour, un étrange éclair apparu. Cet éclair inquiétait tout les habitants de la ville, et intéressais la Zap Corp, une société de scientifiques. Afin de protéger la ville, ils mirent l'éclair sous un dôme. Mais un jour, l'éclair devins si puissant que le dôme éclata, et que des éclairs frappais des dresseurs partout dans Wandah, dont un membre de la Zap Corp. Ces dresseurs devinrent puissants, mais robotiques. On les nommais les dresseurs électrisés. La Zap Corp, ayant peur que l'éclair frappe à nouveau, mirent une partie de la zone où on trouve des pokémon sauvage sous un autre dôme, dôme qu'on appelle le Zap Dôme. Puis Ecumcity fût renommé Zappytown. On raconte que dans l'éclair, zone touristique de Zappytown, se cache Zeraora, un légendaire. J'ignore si c'est vrai, mais si ça l'est, j'aimerais bien le rencontrer!

L'autre centre touristique de Zapptown est le camion de la Zap Corp. On raconte qu'un employé de la Zap Corp a fait tombé un cookie dessous, et que ça avais attiré Mew, venu le manger. Depuis, le camion n'a plus bougé et des centaines de touristes viennent mettre un cookie dessous pour espérer le voir. Je m'y essaie, mais la seule chose que j'ai réussis à attirer n'est rien d'autre qu'un Maskerre. Je le trouve mignon, j'ai bien fait de mettre un cookie sous le camion, bien que je sois triste de ne pas avoir vu Mew. Un légendaire saura peut-être m'aider à retrouver la mémoire, qui sais?

Déçus de ne pas avoir pu voir Mew, Tortank, Japillette et moi décidons de pique-niquer sous le dôme. La pluie commençais à tomber et on sera abrité dessous. Ces 2 là aiment la pluie, mais pas moi. Cepandant, on est tous d'accord pour une chose: les biscuits ramollis par l'eau de pluie, c'est pas très bon. Nous débutons notre repas quand je m'aperçus d'une présence. Je frissonne. Qu'est-ce que cela peut-être? Puis, sortant d'un buisson, Zeraora s'approche vers nous. Et Mew surgit de derrière la carapace de Tortank! La pluie avais fait perdre au verre du dôme sa transparence. Ils attendais peut-être qu'on sois seuls pour pouvoir nous parler sans être dérangés par les touristes qui cherchent à les voir. "Qui est-tu, humain? demande Zeraora. Je sens en toi le don d'Arceus." Tortank le regarda. Il se sentais mal à l'aise en présence de deux légendaires. Mew s'assois sur mon épaule. "Regarde le, dit-il. Il est intimidé par nous. Si Arceus lui a accordé un don, c'est qu'il dois avoir le cœur pur." J'ai peur. Que vont-il faire de moi? Et pourquoi parlent-ils d'Arceus? Zeraora s'approche, et s'assois entre Tortank et Japillette. Moi qui croyais que Japillette allais encore se mettre à pleurer, je vois juste qu'il a l'air intimidé. En même temps, les pokémon font confiance aux légendaires. Je déglutis. Je suis mal à l'aise. Mew se met à rire. "Regarde le, il a été béni d'Arceus et il a peur de 2 légendaires! Nous ne te feront aucun mal." Je prend mon courage à deux mains et je leur demande: "je ne recherche rien d'autre que ma mémoire, et l'origine de mon don. Pourriez-vous m'aider?" Mew me regarde d'un regard doux, alors que Zeraora à l'air abasourdi. "1ere fois qu'un humain ne cherche pas à rencontrer un légendaire avec le seul but de juste le rencontrer. Lui, il a une raison. Il cherche juste des réponses. Hélas jeune homme, nous ne pouvons pas te répondre. Le seul qui peux le faire, c'est Arceus." Mew me répond: "Mon enfant, j'ai entendu dire que Arceus est aux Colonnes Lances, à Sinnoh. Mais à Wendah, la seule manière de s'y rendre est de vaincre la ligue." La pluie commençais à se calmer, et le verre à reprendre sa transparence. "On dois faire vite, dit Zeraora. Tiens, prend ce ticket électrisé. Si tu as besoin de moi, frotte le ; je viendrais." Puis Zeraora disparu, ne laissant que nous et Mew. "Zeraora a raison, si tu a besoin d'aide, tu dois être capable de nous appeler. Prend cette orbe. frotte la si tu as besoin de moi." Et Mew disparu à son tour. Je met vite les objets dans mon sac avant que quelqu'un d'autre les vois.

Nous finissons notre repas, puis sortons. Tortank, Japillette et moi sommes toujours sous le choc de notre rencontre. Ainsi, je dois aller voir Arceus... Et bien, je le ferais, et tout ce que je dois faire pour le pouvoir! Après avoir repris nos esprits, nous sortons du dôme. Nous allons nous diriger vers Old Ecumcity quand la pluie repris. Nous sommes donc obligé de retourner au centre pokémon, et attendre que la pluie passe à nouveau. De retour dans la chambre; je crû voir à travers la vitre Mew voleter et nous regarder, comme si il voulais veiller sur nous. Je n'oublierais jamais cette étrange rencontre qu'on a eu ce midi.
04/06/20 à 16h57 (Edition : 04/06/20 à 17h17)
Lucario368
Banni
Messages : 30
1
c'est trop bien
05/06/20 à 22h31 (Edition : 05/06/20 à 22h32)
Dovahkells
Banni
Messages : 384
1
chapitre 5: passé et fantômes

La pluie cesse enfin de tomber en fin de soirée. Nous pouvons donc enfin explorer Old Ecumcity. D’après ce qu'on raconte, c'est un endroit magnifique et mystérieux. De toute manière, d’après la carte d’Améthyste, nous sommes obligés de passer par là pour aller vers la prochaine arène, qui se trouve à Cryovalley. Nous partons donc découvrir cet endroit.

Arrivés sur place, on découvrit un endroits dont la lumière du soleil couchant rendais surnaturel. Tout était de ruine, d'herbes et d'eau. J'entendais le murmure des Pokémons sauvages, des Nidoran et des Miamiasme principalement. Un Iguanon gold passais par là. Des notes à l'écriture passée et presque illisibles parsemaient la ville fantôme, ça et là. Les bâtiments, fissurés et prêts de tomber étaient barricadé pour éviter qu'on rentre et que l'on se blesse à l'intérieur. En fait, la lumière du soleil couchant sur la ville fantôme la rendais effrayante. Mais je suis rassuré par la présence de Tortank et Japillette. Je sais que si quelque chose se passe, ils me défendront.

Soudain, j'entend un murmure provenant de l'ancienne arène. Un murmure mystérieux et humain. Et ce malgré les interdictions et le dangers, j'entre à l’intérieur. Je vois une vieille femme, assise sur le sol, qui me regarde d'un air mauvais. Je l'entend rire d'un rire à vous glacer le sang, et par je ne sais quel miracle, me renvoie dans le passé de Old Ecumcity!

La ville ressemble à ce qu'elle est restée, sauf que les bâtiments sont fonctionnels, les mares et flaques d'eau ont disparu et les herbes folles aussi. 3 personnes étranges s'approchent. Par réflexe, j'appelle Tortank et Japillette, mais ils ne sont pas à mes côtés. Ils ont dû rester dans le présent. Je sens la peur m'envahir. Que vais-je faire sans eux? Les 3 fantômes me parlent du passé.
"Ecumcity était une ville prospère et était le passage obligé de nombreux dresseurs. Nombreux était ceux qui venaient combattre dans notre arène. (Pendant qu'ils parlaient, je voyais le paysage changer, comme pour illustrer leurs propos.) Mais un tsunamis vint et détruisis notre belle ville. (quand les eaux de la mer déferlent, je me sens suffoquer, me rappelant la tempête que Tortank et moi avons traversés avant mon naufrage à Tropikacier.) L'inspecteur Belladonis vint peu de temps après pour enquêter sur ce qui s'est passé. C'est lui qui a laissé au sol les notes que tu vois. Mais désormais, notre ville a été déplacée et a perdu de sa splendeur! Et Zeraora la détruite à nouveau! Puisque tu es son ami et son protégé, tu devra faire partie des nôtres! Surtout que toi aussi a vécu l'horreur de la noyade si on peux bien voir dans tes pensées!"
Je vois les 3 fantômes perdre leurs formes humaine et s’implanter dans mon esprit. Ils essayent de me tuer! Je n'ai pas d'autre choix que de résister, mais à 3 contre 1, je ne peux rien faire! Je dois donc me laisser aller, et mourir...

Je me réveille à Old Ecumcity, au soleil levant, Tortank, Japillette et Mew penchés au dessus de moi. "J'ai sentit quelqu'un m’appeler, dit Mew. Je croyais que c'était toi mais c'était Tortank. Cette vieille femme possédée par un Blahole a voulu te tuer car le Blahole qui la possède tiens Zeraora comme responsable de la destruction de Old Ecumcity. J'ai dû rentrer dans ton esprit à l'aide de mes pouvoirs psychiques pour te sauver. Une fois sauvé, j'ai dû faire de même avec la dame pour lui laver l'esprit de Blahole. J'ai préféré attendre ton réveil avant de partir, car dans l'état dans lequel tu était, il aurais pu essayer de retenter de te tuer. Quand à toi Tortank, tu as eu un bon réflexe en utilisant mon orbe. Tu devrais peut-être la rendre à Matt?" Tortank me tend mon orbe que je remet dans mon sac, qu'il a précipitamment ouvert et vidé son contenu sur le sol. Je range tout et je me lève. J'ai la tête qui tourne et je tombe. Tortank me rattrape à temps. Il m'as sauvé, encore une fois. Que ferais-je sans lui? Nous sortons donc de l’arène, m'appuyant sur Tortank le temps que je reprenne mes esprits. Une fois que j'irais mieux, nous partirons vers Cryovalley. Je n'aurais jamais dû aller dans cette arène, surtout quand le soleil se couche, car les fantômes deviennent plus forts la nuit.
22/06/20 à 16h18 (Edition : 13/01/21 à 17h19)
Psykokwak123
Joueur
Messages : 496
1
J'aime beaucoup cette partie de récit , c'est très aéré et bien construits , pour les petits bémols je constate quelques petites fautes d'orthographe notamment au niveau des accords mais pas bien méchantes, j'ai aussi du mal à recueillir le rapprochement entre ton titre de chapitre et sa venue dans le texte, peut être qu'avec un court paragraphe inter-chapitre cela m'aurait aiguillé au delà j'aime la construction du récit donc vivement la suite
26/06/20 à 3h20
Dovahkells
Banni
Messages : 384
0
Chapitre 6: Un monde glacial

Bien que je sois affaiblis par le Blahole qui voulais ma mort, nous devons continuer notre route pour battre toutes les arènes de Wandah, afin de pouvoir battre la league de Wandah et pouvoir aller à Sinnoh, aux colonnes Lances, plus précisément, afin de voir Arceus qui nous dira pourquoi il m'as offert mon don et surtout pour qu'il puisse me rendre la mémoire. C'est appuyé contre Tortank, qui frémis en montant dans le bateau de Old Ecumcity, que nous continuons notre route. En montant, je vis Mew passer au loin, retournant se cacher à Zappy Town. Je souris. Ce n'est pas la 1ére fois que je me fait sauver par un légendaire. Après tout, c'est bien pour ça que je dois filer voir Arceus.

Le chemin jusqu'à Cryovalley se passais bien, mais quand on s'y approcha, je ressentis un air glacial, qui me fit frissonner plus que de raisons. Et avec ma fatigue, impossible de sortir de mon sac mes vêtements chauds. C'est que sans Tortank, je ne peux rien, vu l’état avancé de ma fatigue. D'aprés lui, il aurais mieux valu qu'on retourne au centre Pokemon de Zappy Town au lieu de continuer notre chemin. Mais si on aurais fait ça, notre quête aurais stagné au niveau de Zappy Town. Or, je voulais des réponses le plus vite possible. Mais je n'aurais jamais pensé que Cryovalley sois une ville si glaciale. Et encore, on est pas encore arrivés.

Arrivés à Cryovalley, Tortank nous emmena, moi et Japillette, lui aussi dans un sale état dû à la glace, au centre Pokémon. Et tandis que je m'endors (on est pourtant que le matin) Tortank et Japillette se débrouillaient pour demander de quoi se nourrir à l’infirmière Joelle. En voyant mon état de fatigue avancée, elle passais son temps à vérifier que j'allais bien et s'occupais de mes Pokemon. Finalement, Tortank et Japillette n'avais pas besoin de lui demander quoi que ce sois.

Le lendemain, que je me réveille (j'avais dormis toute la journée), je mange de bonne appétit ce que Joelle m'avais apporté. Non seulement elle sais soigner Pokemon et humains, mais elle est aussi une sacré bonne cuisinière. Je crû que c'était elle qui avais cuisiné le repas jusqu'à qu'elle me dise qu'elle l'avais acheté au restaurant. Dommage, elle est bonne cette fondue...

En sortant, je pris bien soin de mettre des vêtements chauds. En même temps, il fait très froid à Cryovalley. Je pris soin aussi d'habiller Japillette. En tant que plante, il supporte pas la glace. Nous voulons aller explorer les environs. Nous en profitons pour regarder le type de l’arène de Cryovalley. Arène de type glace. Mince! Japillette va devoir s’entraîner très dur pour y arriver! Et connaissant Tortank, il refusera de combattre à cause de son niveau 100 et de l'horreur qu'il a à combattre les plus faibles que lui! Nous partons donc nous entraîner au nord de la ville, sur le sentier froid, là où les Pokemon sauvages de type glace sont nombreux. Dommage que la Route Yuki, à l'est, ne sois pas accessible à cause de la neige, et que la Grotte Glagla ne sois accessible que si on a le badge de Cryovalley... On s'installe devant la maison de Jannot Cryo. On raconte qu'il travaille sur une machine à voyager dans le temps et les dimensions. D’ailleurs, si on a vaincu la league, c'est lui qu'il faudra voir si on veux aller à Sinnoh. On raconte qu'il a ouvert un passage pour aller dans cette région et qu'il laisse ceux qui ont vaincu la league y accéder.

L'entrainement de Japillette se passe bien. Il combat Marcacrin, Sorbébé et autres Pokemon de glace visibles dans cette zone. On a même vu Rudrenne améthyste! Japillette commençais à s'adapter au froid, à y résister. Sa puissance augmente d'heure en heure. Et quand enfin il évolue en Sakuyono, Je sûs que c'était le moment parfait pour aller combattre le champion d’arène. Mais il se faisais tard, et la nuit commençais à tomber. On devais aller se coucher. Alors nous partons vers le centre Pokemon.

De bon matin, une fois tous réveillés, nous partons combattre dans l’Arène. Sakuyono, avec la grâce de ses attaques fée, faisais tomber les Pokemon du champion comme des Roucools sous l'orage. Une fois le badge en poche, nous partîmes au restaurant fêter ça, après avoir soigné Sakuyono au centre Pokemon, bien sûr. Mais au Restaurant, le chef nous combattit avant de nous laisser manger notre repas! Il dit que c'est une petite tradition que de combattre les dresseurs qui venaient manger ici, pour s'assurer de leur puissance. Tortank, qui d'habitude ne combat pas, s'est tellement énervé qu'il a combattu à la place de Sakuyono! Il disais que ce n'était pas une manière de recevoir des clients. Heureusement pour le chef, je fût le seul à comprendre ce que disais Tortank, sinon, il aurais été si vexé qu'il nous aurais mis à la porte. Nous mangeons donc notre fondue (meilleure qu'au centre Pokemon car encore chaude et non réchauffée) et nous nous jurons de ne plus jamais revenir ici.
20/07/20 à 16h35 (Edition : 20/07/20 à 18h58)
Melmetal
Joueur
Messages : 336
1
C'est fini?
26/10/20 à 21h22
Euno
Joueur
Messages : 75
1
Comme à tout les précédents chapitres, j'attends la suite avec impatience :)
Très bonne histoire, bien imaginer
27/10/20 à 8h06
Dovahkells
Banni
Messages : 384
1
Chapitre 7 : grotte de cristal et golem de glace

Après avoir réchauffé nos cœurs et nos corps avec la meilleure fondue que nous avons mangée, Tortank, Sakuyono et moi partons pour l’arène suivante, qui, d’après la carte, se trouve à Taiglia. Cependant, nous devons passer par la Grotte Glagla, accessible que si nous avons battu le champion de Cryovalley. Et comme c’était notre cas, nous pouvons passer.

Une fois entrés dans la Grotte Glagla, nous sommes éblouis par sa beauté. Partout, les parois étaient recouvertes de glace, semblant à des cristaux, scintillants à la lumière qui inondais l’endroit. Notre souffle, formant de la fumée à cause du froid, rendais l’endroit mystique à cause des formes qu’elle prenait. La neige sur le sol, crissais sous nos pas. Et partout, des Pokémon adapté au froid de la grotte s’amusais dans la paix. J’ai été surpris par un Nosférapti d’or sortant d’un creux de la glace pour s’amuser à nous effrayer. Et c’est ma chute, due à la peur que m’avait provoqué le Nosférapti, que tout les Pokémon présents riaient à gorge déployée. Même les Tarinor, qui d’ordinaire ne rient pas car restent de marbre, formaient un rire qui ressemblais à un raclement entre 2 roches.

Les Pokémon de la Grotte Glagla sont très joueurs. En passant prés d’un point d’eau non gelé, un Otaria en sortit pour arroser Sakuyono. Un Hexagel avais fait neiger sur Tortank. Maintenant, je comprends pourquoi cette grotte était fermé à ceux qui n’avais pas battu le champion de Cryovalley. Les Pokémon y sont si farceurs qu’ils peuvent nous blesser sans le vouloir si nos Pokémon ne sont pas assez forts pour encaisser.

Alors qu’on passait un agréable moment à traverser la grotte, un tremblement se fit sentir. Les Pokémon sauvages, normalement joyeux et joueurs, partirent se cacher, paniqués. On les entendait hurler : « Le Gardien ; le Gardien ! Cachez-vous ! Il ne se réveille que si quelque chose ne le dérange ! ». Pris moi aussi par la panique, je pris Tortank et Sakunono par les bras et je couru sans demander mon reste. Alors que l’on arrivait à la sortie, un gigantesque Pokémon légendaire nous bloque le chemin : Regice. Alors, c’est lui le Gardien de la Grotte Glagla ?

Avec ses yeux étranges, impossible de savoir ce qu’il ressentait. Était-il hostile ou bienveillant ? Craignant pour ma vie, je pris mon sac de mes épaules pour chercher dedans le Tiquet Électrisé et l’Orbe Rose, afin d’invoquer Zeraora et Mew en cas de soucis. C’est alors que surgit une voix caverneuse, celle de Regice : « Paix, ami. Je ne te veux aucun mal. Je suis juste intrigué par ton aura, proche de celle de Arceus. Pourtant, tu es humain. T’a-t-il offert sa bénédiction ? » Alors que je me calmais de ma peur (il est bien plus imposant que Zéraora et Mew, donc bien plus intimidant), je lui expliquais mon histoire et mon but. Après avoir attentivement écouté, il m’offrit une boule de neige, l’Orbe de Glace. « Si tu as besoin de moi, frotte cet orbe. Je tiens à te rassurer, elle est faite d’une neige enchantée qui ne fondra pas. Arceus se montre pas si facilement. Quand tu seras aux Colonnes Lance, il te faudra énormément de soutient. Car Arceus ne se montre que si la personne arrive à battre Dialga et Palkia, ou est arrivé à obtenir la confiance d’autres légendaires. Je t’accorde ma confiance car tu as une aura proche de celle d’Arceus, ce qui prouve que tu as été béni de lui. De plus, j’ai vu que tu as joué avec les Pokémon dont je suis le Gardien, sans leur vouloir de mal. J’ai vu que tu es une bonne personne. Bonne chance pour la suite de ta quête. »

Alors que je mettais l’Orbe de Glace dans mon sac, Regice s’éloigna dans un grand tremblement de terre. Et alors qu’il avait disparu, les Pokémon sauvages reviennent en hurlant des vivats. Parfois, je me demande pourquoi les légendaires veulent m’aider. Je ne fais rien de spécial. Et alors que je me fondais en excuses à une bande de Strassie car je ne pouvais pas jouer avec eux car devais continuer mon chemin, Tortank me pris la main pour m’entrainer par la sortie. Et alors que nous sortons de la grotte, nous nous rendons compte que le climat de Taiglia était totalement différent de l’autre côté de l’île. Champion de Taiglia, prend garde à toi ! Nous te vaincront !
31/10/20 à 15h23
Psykokwak123
Joueur
Messages : 496
1
Dans l'ensemble j'aime plutôt bien cette partie , même si à certains moments je m'égare sur quelques détails même si ce n'est pas bien dérangeant , il y a néanmois quelques petites fautes d'orthographe qui se sont glissées ce qui peut rendre certains passages ardues mais cela reste minime par rapport au contenu , en espérant voir la suite bientôt
31/10/20 à 15h32
0/140