Critique d écriture poétique

Bibliothèque de Lucio Créé par Kraqu0te

Page 3/3

Kraqu0te
VIP
Messages : 45
0
Bon , je sais que je dois retravailler l autre poème mais l inspiration d un acrostiche m ai venu :

Une dernière fuite

J'ai été par une nuit d été
Ensorcellé par une majestueuse beauté

Tu ne peux t'empecher de fuir cette admiration

Amer , en fut le gout , à cause de cette déclaration
Il ne put s'empecher de nous séparer
Moi , certes mais aidé par cette rancoeur anorexique
Et à cause de cette faim infini , amour en pris fin

Mais grace à mon envoutant lexique
Avec cette pointe de ciel provenant du Mexique
Il dut , par un miracle , un mirage
Susciter chez toi , l envie de voyage

Reste , te disait-il
Et viens nous visiterons toutes ces iles
Vivre , certes , mais point sans toi
Il dut énoncé des paroles tant respecté par les lois
Elle , surprise par cette émotion , ne put que s'arreter
Niant le faite d être , par cette fameuse flèche , touché
Dédaignant le garçon qui lui avait jeté ce sorts
Rapidement ce demandait elle , comment j en sorts ?
Astucieusement, elle pensait, à la fuite mais ces jambes enchainaient ,refusé de bouger
Seulement , Ce garçon s'avança ,il fit le premier pas ,oui c était bien moi ,

Tiens prends ces clefs ,tu ne sera plus emprisonné
Utilise-les pour t'en fuir , rien ne t'en empeche , mise à part toi
( je t aime reviendras tu )


Au faite si vous voulez je pourrai poster mes anciens poèmes mais ce que je préfère
03/03/20 à 21h55 (Edition : 03/03/20 à 21h56)
Psykokwak123
VIP
Messages : 225
0
Bonjour à tous,

Je viens tout juste de préparer une nouvelle création de ma part j'espère que vous l'aimerez

Un Roi et une Reine


Ils se rassemblent dans l’ombre d’un royaume épanoui et parfumé
On les entend s’enorgueillir au fond d’un tunnel calfeutré et si bien endormi
Quand midi sonne son glas on les voit séance tenante dans leur profonde réparti
Que dire quand son altesse descend vers ses semblables et qu’elle arrive si bien balafré

On peut aisément dire qu’ils ont quelque chose à cacher dans leur être
Et en dévoilant leur intimité on y découvre alors un sceptre de passion
Leur richesse éprouve leur moindre défaut et par un temps orageux on les entend gémir de leur voir plein de mal-être
On pourrait les voir briller de loin mais malgré cela on parvient à leur faire accomplir leur terrible mission

L’homme est-il toujours celui avec le plus humble pouvoir par rapport à sa dame qu’il tient dans son bras
Par galanterie il ne faut pas déjouer le moindre de leur supplice ainsi que leur embrun de malice
Et d’un geste affirmé ils s’asseyent au fond de leur trône dépareillé mais d’un mouvement maladroit

Ils font frémir le peuple qui arrive pour tendrement les acclamer et les applaudir
Leur sourire en coin ils arborent et se fichent éperdument de la sympathie de leurs hôtes
Faut-il acclamer de tels seigneur ou bien au contraire ne pas se morfondre à hocher la tête pour leur faire plaisir

04/03/20 à 15h13 (Edition : 04/03/20 à 15h15)
paulmalo
Joueur
Messages : 148
0
Dragonic, je crois que Locta et Psyko ont plus ou moins résumé ce que j'avais à dire sur tes poèmes.
Tu as encore des progrès à faire (qui ont donc été énumérés auparavant), mais j'approuve l'originalité de tes poèmes.

Petit point tout de même sur le langage : je trouve que tu es, soit trop familier, soit tu oublies des mots, à voir x)
En bref, "une mascotte IL fallait trouver". Ok pour l'inversion de la phrase, c'est récurrent en poésie, mais dans ce cas utilise un vocabulaire soutenu.

Double post merged (11/03/2020 15:00)

Ensuite, Locta, bravo ! Bon, quelques fautes par-ci par-là, mais cette fois elles ne gênent pas la lecture.
Ton poème est bien construit, il utilise même un vocabulaire péjoratif, voire égoïste, en défendant ce point de vue. Je trouve ça très intéressant.
De plus, il est plus long que d'habitude, on a le temps de s'y attarder, c'est cool ^^


Pour finir, Psyko, je vais commencer par le seul défaut que je vois : la répétition du "si bien" que je trouve un peu inutile et qui alourdit le poème.
Sinon, j'aime beaucoup, encore une fois, on voit que tu sais manier les outils poétiques. De plus, tout comme Locta, je remarque pour la première fois un thème péjoratif. L'orgueil. Certes, il n'est pas défendu, contrairement au poème de ce dernier. Mais tu fais preuve d'une grande sagesse en critiquant la monarchie, la luxure et l'orgueil, tout cela en restant le plus objectif possible. Tu poses également des réflexions humaines dans ton oeuvre.
Je trouve ça brillant.
11/03/20 à 14h44 (Edition : 11/03/20 à 14h47)
Kraqu0te
VIP
Messages : 45
0
Nouveau poème : ( il risque d y avoir des fautes )

écoutais , l histoire que je vais vous comptez
ça a commencé il y a quelques années

Le jour ou j ai embarqué dans le bateau du fardeau
étant dans la cale , je n entendais que le bruit de l eau

un beau jour , en sortant d une escale , j eu un compagnon
on rigolais bien , c était plustot mignon

Mais très vite , sa mélancolie ,
ressortit , malgrès notre nouvelle vie ,

Récit de ses tristes mutillations ,
de ses tentatives d exterminations ,

Et mélancolie me pris
ce fardeau d avoir ça vie
Entre mes mains bien lisse

j ai souffert dans l ombre
Mais aujourd hui j exclame ma lumière
je me relève de l hécatombes
Mais malheureusement , ne suis point fière

Je l ai aidé
mais pas sauvé
enfin , ma vie
prendre un tournant infini

Mais , si j abandonne le bateau
le navire coulera
Et l épée de damoclès tombera

Cette histoire raconte celle
d une personne suicidaire
que j ai aidé
mais pas sauvé
j en ai pas terminé
12/03/20 à 18h48
paulmalo
Joueur
Messages : 148
0
Un nouveau thème assez sympa également, un peu pris à la légère je trouve, mais cette innocence peut devenir un signe du fait que les évènements te dépassent, donc ça va. Encore une fois un poème mieux développé, avec un récit qui prend son sens (une inspiration pour le début et la fin du Petit Âne Gris de Hugues Aufray peut-être ?).
C'est dommage que ton écrit comporte tant de fautes, tu devrais demander à quelqu'un de te corriger avant de le poster. Si tu veux, envoie-moi tes poèmes par discord pour que je les corrige après écriture (par contre je suis pas très très actif alors ça peut prendre un peu de temps parfois).
12/03/20 à 19h26
Kraqu0te
VIP
Messages : 45
0
oki merci , je connais pas le petit ane gris , la dernière ma mère m a fait découvrir un poème génial , la montre et la cravate de Appolinaire j ai bien aimée son énigme // par rapport au faute , en faite c est une flemme de ma par , en soit j ai juste à les relires pour les corrigés
12/03/20 à 19h43
Psykokwak123
VIP
Messages : 225
0
Pour ton dernier poème j'apprécie le thème que tu as voulu décrire

Concernant les fautes d'orthographe c'est vrai que cela pourrait être corriger

Ce que je trouve un peu étrange par contre c'est la disposition de ton texte avec tes sauts de lignes un peu trop répétitif , la tournure de ton texte est un romancière quelques fois aussi et ne ressemble pas à un poème

Mais au delà c'est quand même plaisant à lire et j'espère que tu continueras sur cette voie

Double post merged (14/03/2020 01:16)

Souvenir et Cauchemar
[color= red][/color]

Ce sont deux suspects incorruptibles qui s’avancent dans ce lourd précipice
Armés de leur dévouement et de leur fougue intrépide ils dégainent un sourire féru de malice
Ils étendent malgré eux leurs lots de particularités et s’empressent de nous faire pâlir
Entre réalité et virtuel leurs caractéristiques les distinguent dans ce brouillard prêt à les détruire

Méfiez-vous de leurs bassesses tumultueuses qu’ils brandissent lorsqu’ils apparaissent devant vous
On peut croire qu’ils ne sont que temporaires mais malgré cela on peut voir en eux une haine inqualifiable
Quant à ceux qui se tiendront à l’écart attention à ne pas s’aventurer sur leurs terres pleines de dégoût
On voit qu’il peut y avoir de bonnes intentions en eux mais ceci n’empêche pas leur être de cacher un secret inavouable

Il faut se montrer courageux devant eux lorsqu’ils viennent blottis dans le noir
Mais parfois en se montrant ils viennent nappés d’un esprit divin
La vérité ou le mensonge sont leurs défauts respectifs lorsqu’ils s’agenouillent devant leurs déboires

On attend d’eux qu’ils nous fassent frémir quand on a besoin d’eux
Mais tant bien que mal leur haine disparait que leur courroux vient leur tenir tête
Mais lors de notre réveil nous seul sommes capable de dire ce qui les rend si malheureux



Voici un autre de mes poèmes fait y a quelques instants j'espère que ça plaira à pas mal de monde



13/03/20 à 14h21 (Edition : 14/03/20 à 2h38)
Kraqu0te
VIP
Messages : 45
0
03/04/20 à 2h39 (Edition : 03/04/20 à 2h48)
paulmalo
Joueur
Messages : 148
0
Psyko, je n'ai rien à dire sur celui-ci, je l'aime beaucoup, très abstrait mais bien écrit, une oxymore très peu usagée des "bassesses tumultueuses" qui correspond bien à l'idée transmise... bref j'encourage les gens qui passent ici par hasard à le lire ^^

Krakra, de ton côté également je remarque une très nette progression dans ton écriture, quelques petites fautes mais sans plus, juste un échec de rime avec "divague" un peu dommage, mais sinon on voit que tu as mûri, dans ta façon d'écrire comme dans ton parti pris sur les choses. Un poème plus symbolique avec une morale plus poussée, moins "enfantine" si l'on peut dire.
Tu as encore des progrès à faire bien sûr, et c'est normal. Mais il y a du potentiel. Continue ainsi !
03/04/20 à 9h33


0/140