Miniature de Flash! - Pinahug : L’ananas très câlin
Flash! - Pinahug : L’ananas très câlin Après avoir parlé de Zorris et Comavure dans des Flash! exclusifs, il est temps de se diriger vers les terres arides du Désert Cactus, non pas sans oublier de ne pas trébucher sur notre prochaine petite star à l’occasion du F’Estival, à savoir Pinahug, le Pokémon Câlin Piquant !
15/09/2020

Après avoir parlé de Zorris et Comavure dans des Flash! exclusifs, il est temps de se diriger vers les terres arides du Désert Cactus, non pas sans oublier de ne pas trébucher sur notre prochaine petite star à l’occasion du F’Estival, à savoir Pinahug, le Pokémon Câlin Piquant ! 

 

 

 

Nom : Pinahug

Espèce : Pokémon Câlin Piquant

Type : Plante

Taille : 1.10 mètres

Poids : 32.0 kg

Étymologie : Pinahug vient de Pinna (Nom de famille de Loris) et Hug (signifiant câlin).

 

Un Pokémon assez rare à observer, ce serait une bonne base pour commencer à parler de Pinahug ! Dire que durant mes recherches, j’ai mis plus d’une semaine avant d’en observer un… J’ai eu vent de sa présence au Désert Cactus, non loin d’Elsol Ciudad, la ville mexicaine de la région de Wandah connue pour son grand et vaste désert, ainsi que pour sa pyramide enfouie non loin. C’est d’ailleurs là-bas que mon collègue Shadi se trouve !

 

Mais trêve de grivoiseries inutiles sur ces lieux, l’article d'aujourd'hui sera consacré à cet adorable chenapan. En le cherchant durant cette longue semaine dans ce désert où les tempêtes de sable règnent, j’ai failli abandonner tout espoir d’en rencontrer avant d’entendre un cri étouffé dans le sable. Curieux, je pensais que c’était un Kraknoix qui venait d’attraper une proie, alors qu’en réalité il s’agissait d’un étrange feuillage en forme d’herbes hautes. Retirant mon pied de là, je constatai alors un mystérieux petit Pokémon sortir du sable, ressemblant à une Baie Nanana.

 

 

Ce dernier semblait énervé envers moi (bon en même temps je lui avais marché dessus…) et ne fit que me lancer du sable à répétition. N’étant peu affecté grâce à mes Lunettes Sables, je me suis approché de lui avec un panier de Baies spécialement préparé pour lui. Mon but était surtout de l’apaiser pour mieux observer le petit Pokémon ensuite !

 

Pinahug est un Pokémon très joyeux une fois calmé. Il ressemble à un ananas avec un petit collier de fleurs autour du cou, ainsi qu’une touffe ressemblant à des hautes herbes pour ses cheveux. C’est un Pokémon très jovial - il bouge souvent de façon nonchalante et reste un Pokémon qui, malgré sa lenteur, est très excité.

 

En effet, Pinahug adore faire des câlins. Sitôt que je lui avais tendu mon panier de baies, nombreuses qu’elles étaient, il se jeta sur moi pour me faire un câlin et me renverser par la même occasion dans le sable. Il semblait heureux et me laissa me relever avant de s’asseoir contre moi. 

 

Pinahug est un Pokémon très friand d’un certain type de Baies de ce que j’ai pu constater. Il se régalait des sucrées, telles que les baies Mago, Mangou, Pêcha ou encore Stekpa et même la très rare Chérim qu’il prit lentement le temps de manger tant il semblait l’apprécier. 

 

No thoughts, head empty

 

Le reste des Baies le rendit partagé, aucun problème avec les baies acides, mais les baies sèches et amères que j’avais récolté ne semblaient pas le plaire, au point de les refuser avant même que je ne pose mes mains dessus pour les lui donner, secouant la tête de gauche à droite comme une vis qu’on visse et dévisse, agitant ses mains comme un éventail par la même occasion. Il avait décidé de néanmoins en faire autre chose.

 

De ce que j’avais vu, Pinahug aimait beaucoup aider d’autres Pokémon, comme j’avais pu constater ce dernier donner les baies amères et sucrées à des Kraknoix terrés dans le sable attendant une proie, ce qui était courant parmi cette espèce de Pokémon. Les différents Kraknoix semblaient ravis. Apprécier aider autrui semblait être un des crédos du petit Pokémon.

 

Une fois le panier de baies quasiment fini et les différentes baies données à d’autres Pokémon, il désira m’emmener vers une autre zone du désert Cactus, près d’une oasis. Sans trop discuter, je le suivis, intrigué de ce qu’il allait me montrer. Sa façon de se déplacer était originale : chaque pas était un petit pas de danse, tout en pointant le soleil tapant fort sur le lieu.

 

Chaque pas était particulier - je m’étais mis à siffler un petit air et il se mit à danser en tempo sur le rythme. Chaque musique différente lui faisait changer de danse pour son plus grand plaisir et c’était très agréable à voir ! Il semblait être heureux et très jovial. A un moment, j’avais décidé de chanter une musique particulière, qui cette fois le fit sauter sur moi une nouvelle fois pour me câliner en désirant presque danser autour de moi.

 

Je le laissai faire, et il ne s’arrêta aucunement de danser durant la marche vers ce qui semblait être une très large oasis au loin, derrière la Pyramide Enfouie du Désert. Là-bas, plusieurs Pinahug étaient rassemblés en train de danser en cercle sous le soleil, prononçant leurs noms pour chanter en rythme tout autant, entourés d’un nombre très grands de ce qui me semblait être des Baies Sailak, réputées pour leur goût sucré et acide, saupoudré d’un timide goût amer à l’intérieur du fruit. 

 

Une fois arrivé devant l’oasis, la petite quatorzaine de Pinahug se rassemblèrent autour du petit que je suivais, communiquant dans leur langage, probablement à mon sujet vu qu’ils me dévisageaient beaucoup, mais il me semble qu’ils parlaient aussi d’autre chose. Le Pinahug que je suivais passa d’un coup d’une mine joviale à déboussolée comme celle des autres d’ailleurs. Ils se retournèrent tous vers moi, avant qu’ils ne me demandent quelque chose, pointant quelque chose derrière la Pyramide, pas loin de là où j’étais arrivé.

 

Le Pinahug qui dansait avec moi tantôt semblait, si je comprenais bien par ses dessins dans le sable, chercher un autre d’entre eux quelque part dont il avait perdu la trace peu après que je lui ai sorti du sable. Il fallait donc retrouver un autre Pinahug dans le désert, mais comment…

 

Il fallait néanmoins faire vite, je savais qu’une tempête de sable pouvait arriver d’un instant à l’autre ou pire - qu’il soit en danger. Je sortais alors mon Ptéra, majestueux Pokémon préhistorique que j’avais pu défossiliser à Charbourg, avant de prendre le Pinahug contre moi et de filer par-dessus la Pyramide pour chercher son ami.

 

Rasant le sol à vitesse réduite, j’avais un peu de Baies Sailak pour éventuellement l’attirer, fournies gracieusement par les Pinahug de l’oasis, l’agitant autour pour voir s’il n’était pas attiré. Hélas rien ne semblait attirer quoique ce soit à part quelques Pokémon gourmands, pendant que le Pokémon contre moi appelait son ami en vain.

 

Mais alors, après une bonne demi-heure de recherches incessantes, le Pokémon m’accompagnant me pointa plus loin son ami perdu, semblant empêcher quelque chose de tomber dans un piège de Kraknoix. Il fallait faire vite avant qu’il ne fasse office de repas, les Kraknoix ne reculaient devant rien pour une proie...

 

Ne perdant pas une seconde, j’ordonnai à Ptéra d’utiliser Éboulement pour étourdir le Kraknoix pendant que je me baissais avec Pinahug pour laisser ce dernier rattraper son ami qui glissait toujours dans le piège de sable. Il utilisa une liane faite de Baies Sailak pour le faire remonter sur l’aile de mon Ptéra à laquelle il ne se fit pas prier pour s’y accrocher. Une fois éloigné, le Kraknoix se mit à rugir d’une façon enragée, probablement énervé de ne pas avoir eu un repas facile.

 

Une fois revenu à l’oasis, le Pinahug perdu se jeta contre les siens, avant que celui que j’avais rencontré dès le début se mit à me faire un long câlin comme… tous les autres à vrai dire, au point que ça me piquait un petit peu. Mais c’était au fond très agréable, en particulier de voir la joie parmi eux de revoir un de leurs amis égarés.

 

Ils se mirent peu après pendant que je félicitais mon Ptéra à se rassembler autour de plusieures Baies Sailak. Ils commencèrent à les disposer sur un cactus, avant que je me rende compte de quelque chose… 

 

Évidemment qu’ils aiment ces baies, elles ressemblent à des cactus… Tout en plus en étant sucrées… Sous le soleil radieux alors, ils se mirent tous à danser autour de nous, chantant au gré d’une musique propre à eux. Tous leurs pas de danse étaient millimétrés, et précis, sans aucune fausse note.

 

Pendant plusieurs minutes, voir une heure, ils continuèrent jusqu’à ce que la nuit tombe, avant de stopper une fois le soleil disparu au loin derrière l’horizon. Ils commencèrent alors à se disperser, avant que le petit Pinahug que j’avais rencontré au tout début vint m’amener une sorte de cadeau de valeurs à ses yeux : un collier de Baies Sailak, en guise de cadeau d’adieu, étant donné que je n’allais probablement pas le revoir. Le saluant une dernière fois, je me retournai avant de repartir le sourire aux lèvres, heureux d’avoir pu voir en détail un peu plus une autre espèce Pokémon de Wandah. 

 

Mais maintenant, il me restait une mission plus intéressante encore… Braquant mes yeux sur la Pyramide Enfouie, il était enfin temps pour moi de m’attaquer à un gros morceau : le Pokémon Antique, Sablamide ! J’ai hâte d’en percer les secrets...

 

 

- Il est actuellement disponible pour le F’estival II au Désert Cactus. Il ne le sera plus dès le 21/09/2020.

 

- Pinahug n’évolue pas en un autre Pokémon. Il n’est pas non plus l’évolution d’un Pokémon.

 

Statistiques :

PV : 50

Attaque : 78

Défense : 74

Vitesse : 38

 

En combat :

Ce Pokémon est particulièrement fort contre les types Roche, Sol et Eau.

En contrepartie, ce Pokémon est faible contre les types Glace, Poison, Vol, Feu et Insecte.

 

Merci encore d’être arrivé jusqu’au bout de l’article ! Il est un plus spécial cette fois, où j’ai tenté de le faire plus “réel” et non pas comme un compte rendu cette fois-ci. En espérant qu’il vous plaise !

 

___________________

 

Article par AnigmA

Artwork & Pokémon par Sunshy

Croquis par Arumiah

 

Commentaires

MissLance
15/09/2020 12:33
J'aime bien cette façon d'écrire, differente de celles des autres fois
Cams5
15/09/2020 12:18
Il est bien mais dur à trouver je n'ai pas encore le mien